Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
FondapolUn Think Tank libéral, progressiste et européen

fondapol.mag - 4 février 2021

Nouvelle étude

Énergie nucléaire : la nouvelle donne internationale
par Marco Baroni
Février 2021

Énergie nucléaire : la nouvelle donne internationale

L'énergie nucléaire est une source majeure de production d'électricité bas carbone. Sécurité énergétique, électricité décarbonée et fiabilité sont les performances qui sous-tendent le déploiement de l'énergie nucléaire, sans oublier ses puissantes implications stratégiques sur les plans économique et géopolitique.

Si l'Europe possède le plus grand parc nucléaire du monde, ainsi qu'une chaîne d'approvisionnement industriel totalement intégrée et un important écosystème d'innovation, le centre de gravité de l'expansion du nucléaire s'est pourtant nettement déplacé des économies avancées vers les économies émergentes ou en développement. La part prise par ces dernières dans la capacité nucléaire mondiale va doubler au cours des vingt prochaines années. S'appuyant sur un programme solide et cohérent de déploiement sur son territoire, la Russie est actuellement le plus grand exportateur de technologie nucléaire. La Chine est également amenée à devenir un acteur majeur dans ce secteur. Les économies avancées, quant à elles, sont confrontées au vieillissement de leur parc et aux interrogations sur l'opportunité de prolonger la durée de vie de certaines centrales et la nécessité d'en construire de nouvelles.

Pour certaines régions du monde, le fait de ne pas poursuivre ou d'abandonner la production d'énergie nucléaire empêchera, en termes de coûts et de calendrier, d'atteindre les objectifs de décarbonation. Un avenir sans carbone exige la mobilisation de toutes les sources d'énergie décarbonée. Le nucléaire constituera une contribution majeure à ces efforts, y compris pour les applications telles que la production de chaleur ou la production d'hydrogène.

Lire l'étude en français
Read the study in English
 

Série « Relocaliser – Décarboner – Rapatrier » 

Souveraineté économique : entre ambitions et réalités
 

Souveraineté économique : entre ambitions et réalités
par Emmanuel Combe et Sarah Guillou
Janvier 2021

Cette étude montre que, dans une acception maximaliste, la souveraineté économique, si elle est traduite par des volontés autarciques ou mercantilistes, joue contre les performances de l'économie et ne peut mener qu'à une impasse. Dès lors que l'on écarte ces deux visions, la souveraineté économique consiste à s'assurer de la disponibilité de certaines productions jugées essentielles. Elle peut justifier, sous certaines conditions, de mener des politiques actives de relocalisation de produits jugés stratégiques, mais aussi d'engager une politique industrielle de rattrapage technologique.

Lire l'étude
 

Relocaliser en décarbonant grâce à l'énergie nucléaire
 

Relocaliser en décarbonant grâce à l'énergie nucléaire
par Valérie Faudon
Janvier 2021

Cette étude montre comment le nucléaire est en France non seulement un outil de souveraineté permettant de résister aux chocs énergétiques mais aussi un facteur de compétitivité-coût favorisant l'attractivité internationale du pays pour les industriels et un vecteur de compétences, terreau d'une possible réindustrialisation au cœur des territoires. Enfin, la filière nucléaire française s'impose comme un opérateur clé de la décarbonation, non seulement parce que l'empreinte carbone des produits et des services est amenée à devenir un nouveau facteur de compétitivité mais aussi parce qu'elle permet à notre pays de se positionner dans les secteurs de demain gros consommateurs d'électricité.

Lire l'étude

Relocalisations : laisser les entreprises décider et protéger leur actionnariat Europe : la transition bas carbone, un bon usage de la souveraineté Relocaliser en France avec l'Europe Relocaliser la production après la crise ?

Événement

« Relocaliser : quels principes ? Quelles méthodes ? Quels outils ? » Visioséminaire en partenariat avec NXU think tank

Visioséminaire

Le mercredi 10 février 2021, à 11h00, la Fondation pour l'innovation politique et le think tank toulousain NXU organiseront à nouveau ensemble un visioséminaire, sur la thématique « Relocaliser : quels principes ? Quelles méthodes ? Quels outils ? ». Ce séminaire sera diffusé en live sur notre page Facebook et le replay sera disponible sur fondapol.org.

Intervenant(e)s :

  • Valérie Debord, vice-présidente à l'emploi et à la formation - Région Grand Est
  • Jean-Louis Fraysse, co-fondateur de BotDesign et NextStep Santé, expert en santé numérique
  • Sarah Guillou, économiste, directrice du département innovation et concurrence de l'OFCE et co-auteure de l'étude Souveraineté économique : entre ambitions et réalités
  • Luc Marta de Andrade, président fondateur de NXU Think Tank et U-Need Consulting
  • Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie
  • Dominique Reynié, professeur des universités à Sciences po, directeur général de la Fondation pour l'innovation politique.

Pour en savoir plus

Nos travaux sur la dette

La France est confrontée à un problème de dette publique qui n'a jamais cessé de s'aggraver, avec ou sans crise internationale. Au cours des dernières années, la Fondation pour l'innovation politique a publié neuf études sur la problématique de la dette, à laquelle il faut répondre par la mise en œuvre de politiques d'ajustement et de réformes structurelles.

Qui paie ses dettes s'enrichit Dette publique : la mesurer, la réduire 12 idées pour 2012
Réduire notre dette publique Qui détient la dette publique Réduire la dette grâce à la constitution
Crise bancaire, dette publique : une vue allemande Dette publique, inquiétude publique Stratégie pour une réduction de la dette publique française

Actualités


2022, le risque populiste en France

2022, the populist risk in France
 

2022, le risque populiste en France (vagues 2 et 3)
sous la direction de Dominique Reynié
Octobre 2020

Voici les résultats des vagues 2 et 3 de notre indicateur de la protestation électorale, lancé en septembre 2019 dans la perspective de la prochaine élection présidentielle.
La vague 2 de cette enquête (du 23 au 31 janvier 2020) a pris place dans le contexte d'une vive crise sociale et politique mêlant la persistance de la contestation des Gilets jaunes avec une opposition manifestante à la réforme des retraites.
Le contexte de la vague 3 (du 7 au 11 septembre 2020) est celui d'une conflictualité suspendue, ou remisée, sous l'effet de la dimension alors principalement sanitaire de la crise induite par la pandémie de Covid-19. Cette vague 3 s'inscrit dans le prolongement de l'expérience collective alors inédite du confinement, entre le 17 mars et le 11 mai 2020, puis d'une reprise des contaminations et la crainte d'une seconde vague épidémique.
Chaque cycle de crise se surajoutant au précédent, la question se pose de savoir comment cette agitation, inédite par sa forme anomique et par l'intensité dont elle se montre capable, va trouver à s'exprimer dans les mécanismes de l'élection présidentielle de 2022. Notre indicateur veut aider à comprendre et à anticiper les contours de ce futur scrutin présidentiel, sans oublier que le plus grand rendez-vous politique des Français est également un scrutin aux conséquences européennes.
L'indicateur de la protestation électorale a été conçu par la Fondation pour l'innovation politique et l'enquête est administrée par l'institut OpinionWay. Pour chaque vague, le questionnaire est administré auprès d'un échantillon de plus de 3 000 personnes inscrites sur les listes électorales.
Lire l'enquête en français
Consulter les données
Read the study in English
Access the data
 

La longue gouvernance de Poutine
 

La longue gouvernance de Poutine
par Michel Eltchaninoff
Mai 2019

Le plus célèbre conseiller du président russe, Vladislav Sourkov, a publié une tribune retentissante. Il y annonce, dans le contexte de l'essor des populismes, la proche victoire du modèle poutinien. Cette étude débute par la traduction de cette tribune, suivie d'une analyse critique de Michel Eltchaninoff, philosophe et journaliste français, auteur de Dans la Tête de Vladimir Poutine (Solin-Actes Sud, 2015). La dernière partie de cette note est consacrée à la version originale du texte russe de Vladislav Sourkov.
Lire l'étude

Mémoires à venir

Future Memories
 

Mémoires à venir
Janvier 2015

En 2015, la Fondation pour l'innovation politique et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah ont voulu s'associer afin de concevoir une étude internationale auprès des nouvelles générations. Nous avons interrogé 31 172 jeunes de 16 à 29 ans, dans 31 pays, en 24 langues différentes. Nous leur avons demandé quel jugement ils portent sur les événements du XXe siècle, sur les deux guerres mondiales, sur les génocides, sur les systèmes nazi, communiste et démocratique ; comment ils ont acquis leurs connaissances sur ces grands faits historiques, quel fut le rôle de l'école, des documentaires, des fictions, d'internet, de la transmission familiale, des musées ou des expositions, des sites historiques, etc. De même, nous leur avons demandé pourquoi transmettre l'histoire et comment ils imaginent eux-mêmes la transmettre à leur tour, ou encore quels sont, à leurs yeux, les événements les plus marquants depuis 1989.
Lire l'enquête en français
Consulter les données
Read the study in English
Access the data
 

Décryptage


Yuan, dollar, euro : la guerre des trois aura-t-elle lieu ?

 

Dans l'incertitude, le management doit se renouveler
par Jean-Pierre Corniou et Serge Soudoplatoff
29 janvier 2021

Lire le décryptage
 

Anthropotechnie


Cryogénisation des ovocytes en hausse : liberté en baisse ?
 

Anthropotechnie

Cryogénisation des ovocytes en hausse : liberté en baisse ?
 

Interfaces cérébrales pour le grand public : quelle régulation ?
 

Anthropotechnie

Interfaces cérébrales pour le grand public : quelle régulation ?
 

De l'individu psycho-biologique à l'ère de la santé connectée…
 

Anthropotechnie

De l'individu psycho-biologique à l'ère de la santé connectée…
 

 

La Fondapol dans les médias

France Culture

Emmanuel Combe, Tiphaine de Rocquigny
Entendez-vous l'éco ? – Peut-on protéger sans faire du protectionnisme ?

1er février 2021

LCI

Emmanuel Combe, Pascal Perri
Une politique de souveraineté doit être limitée dans son périmètre et son ambition : quand toute devient stratégique, plus rien ne l'est vraiment

1er février 2021

La 1ere Outre-mer

Outre-Mer et si on bougeait les lignes ? : l'économie de l'aérien
27 janvier 2021

RTS

Dominique Reynié, Younès Ben Haddou
Entretien avec Dominique Reynié

27 janvier 2021

Les échos

Jacques Henno
Demain, un cloud souverain européen ?

26 janvier 2021

Le Monde

Claire Gatinois
Quelle souveraineté économique pour la France après le veto contre le rachat de Carrefour ?

26 janvier 2021

Le Figaro

Dominique Reynié, Vincent Roux
Points de vue - « le reconfinement : les Français vont-ils le supporter ? »

26 janvier 2021

Le Monde

Françoise Fressoz
« L'un des enjeux des adversaires de Marine Le Pen était de lui ravir la place de premier opposant lors de ce quinquennat. Aucun n'y est arrivé »

25 janvier 2021

Financial Times

David Keohane, Heba Saleh
France tries to come to terms with colonial past in Algeria

24 janvier 2021

France Culture

Dominique Reynié, Emilie Aubry
L'Esprit public - « 66 millions de procureurs : quel esprit français ? » et « de Trump à Biden : une accalmie mondiale ? »

24 janvier 2021

France Agricole

Marcel Kuntz, Blandine Cailliez
Glyphosate, une affaire basée sur des mensonges

22 janvier 2021

La revue civique

Jean Corcos, Paul-Adrien Hyppolite
(Re)localisations dans un monde d'interdépendances, l'éclairage de la Fondapol

22 janvier 2021

BFM Business

Emmanuel Lechypre, Jean-Marc Daniel
La librairie de l'éco – Emmanuel Combe, Sarah Guillou « Souveraineté économique : entre ambitions et réalités »

22 janvier 2021

Le Figaro

François-Xavier Bourmaud, Loris Boichot
Le contrôle des frontières, thème devenu inévitable pour Macron et ses opposants

22 janvier 2021

La Tribune

Margaux Fodéré
Plongeon ou rebond : les huit risques pour 2021 selon le cercle des économistes

21 janvier 2021


Soutenez les actions de la Fondation pour l'innovation politique

Le débat public a besoin de la Fondation et la Fondation a besoin de vous !
Grâce à votre soutien financier vous permettez à la Fondation d'assurer son indépendance et de conduire avec plus d'efficacité sa mission d'utilité publique. Son statut lui permet de recevoir des dons et legs selon le régime fiscal des fondations reconnues d'utilité publique.
Soutenez la Fondation


Rejoignez-nous

Vous souhaitez suivre au quotidien l'actualité de la Fondation pour l'innovation politique : rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Instagram.

Facebook  Twitter  Linkedin  Instagram

Vous recevez ce message car :

  • vous avez souhaité être tenu(e) au courant des activités de la Fondation pour l'innovation politique ;
  • vous avez participé à un événement organisé par la Fondation pour l'innovation politique. Vous serez automatiquement tenu(e) au courant des activités de la Fondation pour l'innovation politique ;
  • vous avez été en contact avec Dominique Reynié, Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, qui a souhaité vous tenir informé(e) des activités de celle-ci ;
  • nous pensons que nos travaux peuvent vous intéresser.

Si vous souhaitez ne plus recevoir ces informations, vous pouvez vous désinscrire.

Fondapol, 11, rue de Grenelle 75007 Paris.
madeleine.hamel@fondapol.org
www.fondapol.org