Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement
FondapolUn Think Tank libéral, progressiste et européen

fondapol.mag - 17 septembre 2020

Série « Relocaliser – Décarboner – Rapatrier »

Relocaliser en France avec l'Europe
par Yves Bertoncini
Septembre 2020

Relocaliser en France avec l'Europe

Deuxième étude de notre nouvelle série « Relocaliser – Décarboner – Rapatrier », la note Relocaliser en France avec l’Europe rappelle que les relocalisations, qui dépendent avant tout des entreprises, pourraient cependant être encouragées par les autorités publiques, nationales et européennes. Il revient d’abord à la France de prendre les bonnes décisions afin de renforcer son attractivité, au même titre que ses partenaires européens, mais l’Union européenne dispose aussi d’une série d’outils économiques, financiers et industriels qui sont autant d’atouts permettant de convaincre les investisseurs, notamment grâce au marché unique.
Lire l'étude

Relocaliser la production après la crise ?

Les relocalisations, entendues comme le rapatriement de productions autrefois réalisées sur notre territoire, devraient rester cantonnées à des cas très particuliers, pour motif impérieux et en l’absence d’alternatives plus efficaces comme le stockage, la diversification ou l’approvisionnement au niveau européen. En règle générale, nous gagnerions surtout à porter l’effort non pas sur la « relocalisation » des industries d’hier mais sur la « localisation » de celles d’aujourd’hui et de demain, notamment les nouvelles technologies.
Lire l'étude


Dans le contexte de la pandémie qui renouvelle les interrogations sur la globalisation, la Fondation pour l'innovation politique publie une série d'études sur les relocalisations. D’autres notes viendront compléter cette série dans les prochaines semaines.

Relocaliser – Décarboner – Rapatrier

Vingtième édition de L’opinion européenne !

L’opinion européenne en 2019
sous la direction de Dominique Reynié
Septembre 2020

L’opinion européenne en 2019

Cet ouvrage constitue le vingtième volume de notre publication annuelle L’opinion européenne, née en 2000. Nous avons voulu cette série afin de nourrir la réflexion sur l’Union européenne en éclairant plus particulièrement les transformations de la société civile européenne, l’évolution des modes de vie des Européens, de leurs comportements, de leurs choix électoraux, de leurs opinions. L’édition 2019 de L’opinion européenne n’aurait donc pas dû aborder les conséquences de la pandémie du Covid-19, mais il ne nous est pas apparu possible de rester muets sur cette crise historique au motif qu’elle s’est déclarée en janvier 2020. C’est pourquoi L’opinion européenne en 2019 aborde la crise sanitaire et ses conséquences dans une première partie, avec des textes d’Emmanuel Combe, Victor Delage, Madeleine Hamel, Luuk van Middelaar et Dominique Reynié. Dans ce qui constitue la deuxième partie de l’ouvrage, nous sommes heureux de publier cette année un entretien avec Daniel Desesquelle, journaliste spécialiste de l’Europe unanimement reconnu, pour interroger la manière dont les médias rendent compte des questions européennes. La dernière partie de l’ouvrage revient spécifiquement sur l’année 2019, avec des textes de Frédéric Couffin, Raphaël Grelon, Guillemette Lano, Fiorella Namèche Làzàr et Clémentine Paliotta. Ces contributions portent en particulier sur les résultats des élections européennes et l’évolution des forces politiques à l’échelle de l’Union européenne, ou encore sur la naissance du Parquet européen, les géants du numérique, et la brevetabilité des créations de l’intelligence artificielle. Enfin, le lecteur trouvera la chronique annuelle de Corinne Deloy dédiée aux élections qui ont eu lieu dans les pays de l’Union européenne en 2019.
Pour en savoir plus
 

Nouvelle étude

Qui paie ses dettes s'enrichit
par Christian Pfister et Natacha Valla
Septembre 2020

Qui paie ses dettes s'enrichit

L’idée que l’on pourrait s’enrichir en payant ses dettes relève apparemment du paradoxe : en remboursant, un débiteur réduit seulement la taille de son bilan, la diminution de ses exigibilités au passif étant compensée par celle de sa trésorerie à l’actif. Pourtant, en théorie de la finance comme dans la gestion courante, il est admis que les créanciers exercent une surveillance sur leurs débiteurs et recherchent une compensation aux risques qu’ils encourent. Le fondement de la discipline de marché est ainsi qu’un débiteur, lorsqu’il s’expose à un risque accru, se voit imposer des primes de risque plus élevées. Si sa situation continue à se dégrader, il peut même se trouver dans la position où l’on ne veut plus lui prêter davantage ; il est alors privé d’accès au crédit. Alors que la crise du Covid-19 se traduit par une progression sensible de l’endettement des administrations publiques et des entreprises, les interrogations sur l’utilité de rembourser ses dettes se sont multipliées dans les débats publics.
Lire l'étude

Actualités


Les assureurs face au défi climatique
 

Les assureurs face au défi climatique
par Arnaud Chneiweiss et José Bardaji
Août 2020

Près d’un demi-siècle de données assurantielles témoigne de l’aggravation des événements climatiques (tempêtes, inondations, sécheresses…) qui frappent les habitations, les entreprises et les récoltes agricoles en France et dans le monde. Face à ce coût croissant, une première réaction des assureurs peut être de se désengager, en refusant de couvrir les habitations trop exposées ou, tout au moins, en envoyant un signal prix fort. Si cette piste ne doit pas être exclue dans certaines situations extrêmes, une autre approche doit être privilégiée pour la majorité des risques : renforcer la prévention et l’éducation aux risques naturels, mieux adapter les normes de construction aux aléas climatiques locaux, progresser sur certains aspects dans l’indemnisation et améliorer la gouvernance des organismes qui suivent les risques naturels par un meilleur partage de l’information entre acteurs publics et privés.
Lire l'étude

Voir la présentation vidéo de l'étude
 

Présentation vidéo par les auteurs

Tsunami dans un verre d'eau
 

 

Tsunami dans un verre d'eau
Regard sur le vote Europe Écologie-les Verts aux élections municipales de 2014 et de 2020 dans 41 villes de plus de 100 000 habitants

sous la direction de Dominique Reynié
Juillet 2020

Lors des élections municipales de 2020, dans un contexte politique et médiatique particulièrement favorable au vote écologiste, EELV a dû composer des coalitions de gauche pour réaliser une percée finalement modeste dans les villes de plus de 100 000 habitants. Pourtant, cette France des métropoles est supposée constituer sa terre de prédilection. En réalité, l'abstention, historique et si peu commentée, a eu raison de tous les partis, sans exception, et sans doute même de ces élections municipales. Pour le moins, l'observation des données conduit à rejeter la thèse d'une « vague verte », annoncée par les sondages avant même la tenue du second tour. Toutes les données sont en accès libre sur data.fondapol.org.
Lire l'étude
 

Les travaux de la Fondation pendant la période de confinement
 

Les travaux de la Fondation pendant la période de confinement

La Fondation pour l’innovation politique vous propose grâce à ce document de revenir sur les travaux qu’elle a publié durant la période de confinement suite à la pandémie de coronavirus, de mars à juillet 2020, parmi lesquels : 54 témoignages #SharingNotSpreading, 13 études, 3 livres, 2 contributions à l’enquête internationale Attitudes on Covid-19 (disponibles en français, anglais, arabe, chinois et portugais), 1 analyse des résultats EELV aux élections municipales, 1 simulateur électoral, 1 partenariat #EtAprès avec France Info et Terra Nova, les analyses des membres du Conseil scientifique de la Fondation… Et une forte progression des consultations online de nos travaux.
Lire le document
 

Dans nos blogs


Mémoire et technique : zoom sur les nouveaux voyages de l'esprit
 

Anthropotechnie

Pour saisir les enjeux politiques de l’intelligence artificielle
par Élisabeth de Castex
 

 

La Fondapol dans les médias

L'Union

Julien Bouillé
Ne comptez pas sur eux pour basher

14 septembre 2020

Le Figaro

Dominique Reynié, Caroline Sallé
Du « hard news » à l’affirmation d’opinion, la grande mutation des chaînes d’info

13 septembre 2020

Le Figaro

Brice Couturier
L’extravagance des maires écologistes qui veulent rééduquer les français

11 septembre 2020

BFM Business

Jean-Marc Daniel
La librairie de l’éco

14 septembre 2020

L'info du vrai

Dominique Reynié, Yves Calvi
Quand les verts défont le monde

14 septembre 2020

L'info du vrai

Dominique Reynié, Yves Calvi
Le temps des dictateurs

9 septembre 2020

LCI

Dominique Reynié, Amélie Carrouer
En Toute Franchise

6 septembre 2020

RTL

Dominique Reynié, Eric Brunet
Où va la France ?

6 septembre 2020


Soutenez les actions de la Fondation pour l'innovation politique

Le débat public a besoin de la Fondation et la Fondation a besoin de vous !
Grâce à votre soutien financier vous permettez à la Fondation d'assurer son indépendance et de conduire avec plus d'efficacité sa mission d'utilité publique. Son statut lui permet de recevoir des dons et legs selon le régime fiscal des fondations reconnues d'utilité publique.
Soutenez la Fondation


Rejoignez-nous

Vous souhaitez suivre au quotidien l'actualité de la Fondation pour l'innovation politique : rejoignez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Instagram.

Facebook  Twitter  Linkedin  Instagram

Vous recevez ce message car :

  • vous avez souhaité être tenu(e) au courant des activités de la Fondation pour l'innovation politique ;
  • vous avez participé à un événement organisé par la Fondation pour l'innovation politique. Vous serez automatiquement tenu(e) au courant des activités de la Fondation pour l'innovation politique ;
  • vous avez été en contact avec Dominique Reynié, Directeur général de la Fondation pour l'innovation politique, qui a souhaité vous tenir informé(e) des activités de celle-ci ;
  • nous pensons que nos travaux peuvent vous intéresser.

Si vous souhaitez ne plus recevoir ces informations, vous pouvez vous désinscrire.

Fondapol, 11, rue de Grenelle 75007 Paris.
contact@fondapol.org
www.fondapol.org